Massage de la femme enceinte, dès le 4e mois.

Le massage prénatal.

Le soin prénatal va permettre d’harmoniser le corps et l’esprit, de réguler le système nerveux. Mais aussi, tout simplement, d’offrir à la femme enceinte occupée à préparer l’arrivée de son enfant, une occasion de prendre du temps pour elle.

Massage prénatal de 1h00/60€ ou forfait 3 séances à 160€

L’origine
Mentionné dans d’ancien textes relatifs à la médecine ayurvédique, le protocole prénatal est utilisé depuis des temps infinis dans de nombreuses civilisations pour les bienfaits qu’il offre à la future maman.
Destinés à préparer à la fois mentalement et physiquement la femme enceinte à cet événement aussi naturel qu’important dans la vie d’une femme, le massage pour les femmes enceintes est ainsi pratiqué au Japon, sous forme de Shiatsu, d’acupression ou encore de massage des pieds, ainsi qu’en Malaisie, où les femmes enceintes se massent le nombril à l’aide d’huile de coco.
Le protocole
Le massage se pratique sur une table de massage et dans une ambiance agréable.
Le masseur utilise une huile végétale biologique et prodigue des mouvements lents et doux, des frictions et des étirements en position latérale et dorsale.

Les bienfaits sur la future maman

Le massage pour les futures mamans a de nombreux avantages sur le développement du corps des femmes en pleine grossesse. Dans un premier temps, le massage soulage les douleurs et les tensions musculaires ainsi que les crampes dans les jambes. Par la suite, cette pratique favorise le sommeil et la récupération de la femme enceinte. La diminution des douleurs sciatiques est aussi un bénéfice de ce massage. Il prépare également les muscles de la mère à l’accouchement. Pour finir, les nausées et les vomissements s’allègent voire disparaissent.

Les bienfaits sur le bébé

Ce massage a également des effets positifs pour le bébé.
Il faut savoir qu’à partir de 4 mois, un bébé développe sa capacité de perception. Il vit tout ce que sa mère ressent. Il entend les sons, il apprécie les caresses, mais aussi les angoisses et le stress de la mère.
Durant le massage, la maman émet « l’hormone du plaisir » appelée l’ « ocytocine ». Le bébé reçoit ce sentiment et se sent en sécurité, développant ainsi son épanouissement affectif.
De plus, le massage réduit aussi le « cortisol », une hormone, issue du stress et des angoisses.

Les contres-indications

Toutes les femmes ne peuvent pas pratiquer le massage prénatal.
Si la femme a des pertes sanguines ou aqueuses, il est proscrit de réaliser ce massage. Les futures mamans qui sont diabétiques ou subissent de l’hypertension doivent aussi l’éviter.
Dans quelques cas, les femmes enceintes n’ont pas le droit de faire ce massage prénatal, notamment si elles possèdent des plaies ouvertes, des inflammations de la peau ou encore des varices. Il est également proscrit pour les femmes qui connaissent des épisodes réguliers de contraction ou qui ont un col de l’utérus qui se raccourcit ou s’assouplit trop.